La Juventus et Sarri sous pression



Sarri JTC Continassa

A un jour du Derby d'Italie contre l'Inter, la Juventus et Maurizio Sarri sont clairement sous pression. Ils savent que les trois semaines à venir seront décisives pour leur saison et leur avenir en bianconero. Sur le plan sportif, l'objectif est de renverser la situation face à Lyon, de battre le Milan en Coupe d'Italie et de rester en tête de la Serie A, en distançant l'Inter.

Difficile de le nier: la Juve est actuellement très décevante. Elle déçoit sur le plan mental, sur le plan du jeu, tant en phase défensive qu'en phase offensive. Le collectif n'est pas à la hauteur et on peut également prétendre nettement plus de certains joueurs, à commencer par nos milieux de terrain. A l'image de Miralem Pjanic, d'une efficacité époustouflante en début de saison, mais qui enchaîne les prestations anodines depuis plusieurs semaines, ne jouant plus son rôle de chef d'orchestre. On sait pourtant qu'il a un rôle fondamental à jouer dans le système de jeu envisagé par Sarri.

On pourrait citer d'autres noms, mais c'est surtout au niveau collectif que le bas blesse. Comment, à un tel niveau et avec un tel effectif, peut-on passer à côté de certaines mi-temps, de certains matches, de certaines fractions de match comme nous avons pris l'habitude de le faire ? Comment après s'être prise des baffes, notamment contre la Lazio, Naples et Vérone, la Juventus peut-elle continuer à avoir de telles défaillances sur le plan mental ? A chaque fois, on espère qu'il s'agira de la dernière fois. Et aujourd'hui, plus que jamais, on ne peut qu'espérer avec force que la défaite subie à Lyon mercredi dernier servira d'électrochoc à l'équipe, surtout à la veille d'un match que personne au sein du monde Juve ne veut perdre.

Comme il ne cesse de le faire depuis plus semaines, Sarri a regardé ses joueurs droit dans les yeux lors de la reprise des entraînements jeudi. Il les a sermonnés, leur disant leurs quatre vérités et leur rappelant que la saison ne pourra être fructueuse que s'ils jouent tous les matches comme des finales. L'entraîneur est toujours le premier responsable des mauvaises performances de son équipe. Sarri est le premier à prendre ses responsabilités, à tenter de trouver des solutions, à tenter de redonner à ses joueurs cette envie de tout donner. La situation ne pourra changer que lorsque ses hommes auront enfin compris qu'ils ont tout autant de responsabilités, qu'il est grand temps pour eux d'arrêter de jouer avec le feu. Tout le monde doit se regarder dans un miroir et prendre ses responsabilités avant qu'il ne soit trop tard. Mais ne soyons pas trop alarmistes: cette Juve est encore en course dans toutes les compétitions et son futur ne dépend que d'elle !

Les bianconeri doivent définitivement se réveiller, retrouver cette rage de vaincre et de lutter qui doit et devra toujours caractériser une équipe de l'envergure de la Juventus. Il est grand temps de se retrousser les manches ragazzi. La sensation est que la Juve a perdu son identité et qu'elle peine à en retrouver une autre. Mais ce match contre l'Inter représente une merveilleuse occasion de nous prouver le contraire. Il faut simplement le vouloir et saisir cette opportunité de repartir de plus belle.

Au sein de son vestiaire, la Vieille Dame a la chance de pouvoir compter sur des personnalités fortes et des joueurs qui incarnent la juventinità et cette rage de vaincre qui fait trop souvent défaut depuis plusieurs matches. Le retour de Chiellini (qui semble être destiné à une place de titulaire dimanche) devrait à priori apporter un vrai plus à l'équipe. Giorgio est la personne la plus attendue par Sarri, l'exemple à suivre et le patron à écouter sur la pelouse. Le groupe turinois devrait également nettement plus s'inspirer du mental de Cristiano Ronaldo, le seul joueur qui n'a jamais fait défaut ces dernières semaines et sur lequel l'équipe s'est un peu trop reposée.

Le monde bianconero, y compris les tifosi, doit cependant rester unis car ce n'est qu'avec le soutien et l'implication de tous que la Juve pourra surmonter cette période un peu plus difficile. N'oublions pas que la Vieille Dame est encore impliquée sur tous les fronts et qu'il faut la soutenir plutôt que de l'enfoncer et l'enterrer comme tentent de le faire nos concurrents et ennemis jurés.

Les juventini doivent se montrer optimistes, encourager l'équipe, accorder du crédit à Sarri et son staff tant que rien n'est perdu. Les trois semaines à venir nous diront si oui ou non Sarri et la Juventus sont faits l'un pour l'autre. Ce n'est qu'au terme de ce cycle que nous pourrons tirer un premier bilan réaliste et concret. En sachant que nos dirigeants savaient pertinemment que ce projet débuté l'été dernier avec le coach toscan était basé sur un plan de trois ans. A voir si cette union pourra vraiment se poursuivre si la Juve ne parvient pas à aller de l'avant en Europe ou qu'elle ne parvient pas à remporter son neuvième scudetto consécutif.

En attendant, compte tenu de l'importance des matches à venir, continuons à voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide et donc à soutenir l'équipe. Sarri doit trouver des solutions, le groupe doit se réveiller et prendre ses responsabilités, et les tifosi doivent jouer leur rôle de douzième, envers et contre tout, Fino alla Fine !







Copyright © 2018 - 2021 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR