Tremblement de terre à la Juventus ! Andrea Agnelli et Pavel Nedved démissionnent





Énorme nouvelle à la Juventus ! Sky Sports et Fabrizio Romano annoncent que le board de la Juventus, notamment composé de Pavel Nedved vice-président et Andrea Agnelli le président turinois ont pris la décision de démissionner de leur fonction.

 

Quelle nouvelle incroyable. Les différents médias et confrères italiens ont annoncé ce lundi soir la démission d'Andrea Agnelli et Pavel Nedved ainsi que l'intégralité du board de la Juventus. La bombe est tombée à l'issue d'une réunion extraordinaire qui se serait tenue avec les membres du conseil d'administration. Ainsi Maurizio Arrivabene, Andrea Agnelli et Pavel Nedved ne font plus partie de l'institution turinoise. La Juventus précise que le poste de directeur général revient pour le moment à Maurizio Scanavino. C'est très certainement un tournant très important pour l'avenir de la Juventus. Le club annonce qu'un nouveau conseil d'administration devrait se tenir dans les prochains mois, afin de mettre en place le nouvel organigramme de la Juventus. Agnelli avait occupé le poste de président de la Juventus pendant 12 ans, à partir de 2010. Sous sa direction, la Juventus est revenue dicter la loi en Italie, remportant le Scudetto 9 fois de suite, de 2012 à 2020.

 

 

Voici l'intégralité du communiqué de la Juventus :

 

LE COMMUNIQUE DE PRESSE

Le conseil d'administration de Juventus Football Club SpA (la "Société" ou "Juventus"), qui s'est réuni aujourd'hui sous la présidence d'Andrea Agnelli, a obtenu de nouveaux avis juridiques et comptables des experts indépendants nommés pour évaluer les problèmes critiques mis en évidence par la Consob conformément à de l'art. 154-ter TUF sur les états financiers de la Société au 30 juin 2021, il a de nouveau examiné les litiges du Parquet près le Tribunal de Turin, les lacunes et points critiques relevés par la Consob et les constatations soulevées par Deloitte & Touche SpA, Cabinet d'audit de la Juventus.

En référence aux enjeux critiques relatifs aux dites « manœuvres salariales » menées au cours des exercices 2019/2020 et 2020/2021, le Conseil d'administration a relevé qu'il s'agit de profils complexes concernant aux éléments d'évaluation susceptibles d'interprétations différentes quant au traitement comptable applicable et a soigneusement étudié les traitements alternatifs possibles.

A la suite de ces analyses et appréciations globales, bien que le traitement comptable retenu s'inscrive dans celui autorisé par les normes comptables applicables, la Société, pour une approche plus prudentielle, a :

- Tout d'abord, il a été décidé de réviser à la hausse l'estimation de la probabilité de remplir les conditions pour rester dans l'équipe pour les joueurs qui, au cours de la période de deux ans 2019/20-2020/21, ont renoncé à une partie de leur salaire et avec dont les compléments de salaire ou « fidélisation » ont ensuite été conclus en prime » (respectivement, en juillet/août 2020 pour la première dite « manœuvre salariale » et en septembre 2021 pour la seconde dite « manœuvre salariale ») ;

- Sur la base de la possibilité précitée d'adopter des méthodes comptables alternatives légitimes, appréciée en faisant provisionner au prorata temporis les charges des compléments de salaire de juillet/août 2020 (pour la première dite "manœuvre salariale") et la soi dite « prime de fidélité » de septembre 2021 (pour la seconde dite « manœuvre salariale ») à partir de la date de début la plus éloignée d'une soi-disant « obligation implicite » émise par des experts indépendants (et donc, respectivement, à partir de juin 2020 et mai 2021).

Ces révisions d'estimations et d'hypothèses entraînent donc des ajustements des estimations de charges portant sur fin juin 2020, fin juin 2021 et fin juin 2022à la suite des compléments de salaire signés en juillet/août 2020 et des « primes de fidélité » signées en septembre 2021, prévoyant une régularisation pro-rata temporis, selon l'approche dite « linéaire » (qui est l'une des approches autorisé par les normes comptables ), en vigueur respectivement 2 à partir de juin 2020 et à partir de mai 2021 ; les effets de ces ajustements sont sensiblement nuls sur les flux de trésorerie et sur l'endettement financier net, tant pour les exercices antérieurs que pour celui qui vient de se terminer et pour les exercices futurs, et sont non significatifs sur les capitaux propres au 30 juin 2022.

Les effets comptables de ce qui précède, sera reflété dans un nouveau projet d'états financiers et dans de nouveaux états financiers consolidés au 30 juin 2022qui seront examiné et approuvé lors d'un prochain conseil d'administration, communiqué au marché conformément à la loi et soumis à l'Assemblée Générale déjà convoquée le 27 décembre 2022.

Le Conseil d'Administration a donc approuvé à l'unanimité le communiqué imprimé contenant les considérations sur les états financiers au 30 juin 2022 demandés par la Consob conformément à l'art. 114, alinéa 5, du TUF, disponible sur le système de diffusion de l'information réglementée « 1Info » (www.1info.it) et sur le site Internet de la Société (www.juventus.com), dans la rubrique « Investisseurs ».

Les administrateurs ont également demandé aux fonctions internes de la Société, en particulier en ce qui concerne l'activité de l'Espace Sportif, de conclure les analyses et de procéder à la mise en œuvre dans les meilleurs délais du processus déjà entamé de poursuite de la mise en œuvre et d'amélioration des procédures et des procédures internes contrôles afin de contribuer au processus de renforcement des pratiques comptables visant à mesurer et à comptabiliser les actifs et les opérations de la Société.

Compte tenu de tout ce qui précède, afin de renforcer la direction de la Société, le Conseil d'Administration a décidé de confier la fonction de Directeur Général à dott. Maurice Scanavino. Joint à ce communiqué de presse, le curriculum vitae du Dr. Scanavino.

En outre, les membres du conseil d'administration, compte tenu de la centralité et de la pertinence des questions juridiques et technico-comptables en suspens, ont estimé qu'il était dans l'intérêt social de recommander à la Juventus d'adopter un nouveau conseil d'administration pour traiter ces questions.

A cet effet, sur proposition du Président Andrea Agnelli et afin de permettre que la décision de renouvellement du Conseil soit soumise à l'Assemblée Générale dans les meilleurs délais, tous les membres du Conseil d'Administration présents à l'assemblée ont déclaré avoir démissionné de leurs fonctions. Pour les mêmes raisons, chacun des trois administrateurs mandataires (le Président Andrea Agnelli, le Vice-Président Pavel Nedved et le Directeur Général Maurizio Arrivabene) a jugé opportun de céder les pouvoirs conférés au Conseil. Toutefois, le Conseil a demandé à Maurizio Arrivabene de conserver le poste de Directeur Général.
En raison de ce qui précède, la majorité des administrateurs en fonction a cessé d'exister et, par conséquent, conformément à la loi et aux statuts, le conseil d'administration doit être considéré comme dissous. Le Conseil poursuivra son activité sous le régime de prorogatif jusqu'à l'Assemblée Générale convoquée le 18 janvier 2023 pour la nomination du nouveau Conseil d'Administration (à l'exception de l'administrateur Daniela Marilungo qui a démissionné avec déclaration séparée ; voir ci-dessous pour Plus d'information).

La Juventus continuera à collaborer et à coopérer avec les autorités de tutelle et sectorielles, sans préjudice de la protection de ses droits en ce qui concerne les litiges soulevés contre les états financiers de la Société et les communiqués de presse de la Consob et du ministère public.

Conformément à l'article IA.2.6.7 des Instructions au Règlement des marchés organisés et gérés par Borsa Italiana SpA, il convient de noter que :

- En référence à la démission de Daniela Marilungo, elle a occupé le poste d'administrateur non exécutif et indépendant de la Société, ainsi que membre du « Comité de contrôle et des risques » et du « Comité ESG » de la Juventus. Dr. Marilungo a justifié sa démission en invoquant l'impossibilité d'exercer son mandat avec sérénité et indépendance aussi, mais pas seulement, du fait qu'elle estime ne pas avoir été mise en mesure de pouvoir pleinement « agir en connaissance de cause ». traitant de questions d'une certaine complexité. Le Conseil d'administration a pris note des commentaires du Dr Marilungo, ne les partageant pas. Néanmoins, le conseil d'administration remercie Mme Marilungo pour ses sept années à la Juventus ;

- Sur la base des communications faites à la Société et au public, ni Mme Marilungo ni les autres administrateurs ne détiennent d'actions Juventus à ce jour, à l'exception d'Andrea Agnelli qui ne détient à ce jour aucune action. 96711 actions Juventus ;

L'administrateur Giorgio Tacchia a été nommé membre du "Comité de contrôle et des risques" en remplacement de Daniela Marilungo.

Sur la base des communications faites à la Société, le Dr. Scanavino ne détient aucune action Juventus à ce jour.







Copyright © 2018 - 2022 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR