Non, ne banalisons pas ce scudetto !



Juventus championne SI

Alors que la Juventus célèbre actuellement son 9ème scudetto de suite, le 38ème de sa glorieuse histoire, de nombreux tifosi sont déjà tournés vers la Ligue des Champions et le match retour contre Lyon, le 7 août. Comme si gagner le championnat ne comptait plus. Une saison réussie passerait-t-elle désormais forcément par de belles performances en Europe ? La réponse est non. Explications.

La récompense du travail et de la régularité

"C'est le plus beau jour de ma vie de coach". Ces mots sont signés Zinédine Zidane, entraîneur du Real Madrid. Non pas après une victoire en Ligue des Champions mais bien après un sacre en Liga. Si l'ancien joueur de la Juve savoure, c'est qu'il connait l'importance de gagner le championnat, lui qui a eu pour modèle Marcello Lippi lorsqu'il était joueur bianconero. Remporter le titre de champion, c'est être plus fort que les autres sur la durée, sur une année entière. C'est surtout gérer toutes les composantes d'une saison : le travail au quotidien à l'entrainement, les blessures, la période des transferts, les choix tactiques et le choix des hommes ou encore la presse. Lorsque le calcio et la Serie A régnaient sur la planète football, gagner le "tricolore" était la chose la plus importante. Si nous demandons aujourd'hui à un tifoso napolitain ou romain ce dont il rêve, il parlerait à coup sûr de scudetto. De la même manière, en Angleterre, pour beaucoup, soulever le trophée de Premier League représente toujours le Graal. Serait-ce donc l'hégémonie de la Juve qui nous fait dire que ça ne compte plus autant ? La Juve est-elle devenue trop forte pour l'Italie ? Gagner d'année en année deviendrait ennuyant...Et pourtant, ce qui est remarquable dans le sport de haut niveau n'est pas de triompher une fois, mais bel et bien de rester au sommet le plus longtemps possible.

Affronter les difficultés

Neuf scudetti de suite. La Juve écrase la concurrence depuis une décennie. Et pourtant, que ce fut difficile cette saison. Tout d'abord, la Vieille Dame a du affronter de nombreuses blessures. La plus préjudiciable étant sans conteste celle de son capitaine, Giorgio Chiellini, éloigné des terrains durant plus de 6 mois. Ensuite, les bianconeri, comme toutes les autres équipes, ont combattu contre un ennemi invisible, le coronavirus. Ce dernier, qui a rendu malades des joueurs comme Rugani ou Dybala, a engendré un confinement de trois mois qui a été difficile pour tous. Ainsi, remporter ce championnat malheureusement historique, " le plus difficile de l'histoire" selon Sarri, est une prouesse en soi. Lors de la reprise, les joueurs de la Juventus ont démontré qu'ils étaient les plus forts mentalement et physiquement. On ne peut que saluer cela. Enfin, Sarri et ses hommes ont composé toute la saison avec les critiques. Que ce soit l’entraîneur lui-même ou des nouveaux joueurs comme De Ligt ou Rabiot, la presse n'a pas épargné les nouveaux arrivants. Il est difficile de rentrer dans le monde bianconero mais force est de constater qu'à la fin, la réussite est (presque) totale. Alors certes, tout n'a pas été parfait, mais nombreux sont les motifs de satisfaction.

Une réussite individuelle et collective

Cristiano Ronaldo, sur les traces du record de Felice Borel (37 buts TTC avec la Juve) à 35 ans. Matthijs de Ligt qui s'impose comme le patron de la défense à 20 ans. Rodrigo Bentancur qui devient titulaire indiscutable dans l'entrejeu. Juan Cuadrado qui fait une saison éclatante sur le côté droit. Wojciech Szczesny parmi les meilleurs gardiens mondiaux. Et enfin la Joya, Paulo Dybala, qui est devenu le fuoriclasse que le peuple bianconero attendait. Beaucoup ont répondu positivement sur le plan individuel cette saison. Collectivement, la patte Sarri n'a pas encore pris, le jeu proposé n'étant pas encore enthousiasmant. Cependant, lorsque nous parlons de collectif, il est primordial de parler de la société entière. De Sarri à Agnelli, en passant par Paratici et Nedved, tous ont oeuvré dans le même sens avec pour seul objectif de ramener le scudetto. La Ligue des Champions est la plus belle des compétitions mais elle est souvent gagnée avec une part de réussite. Remporter le championnat, c'est prouver le bon fonctionnement du club au quotidien. Pour les dirigeants piémontais, cela sera toujours la priorité. Et cela doit rester comme cela. Alors oui, la C1 doit constituer un rêve, mais pas un objectif prioritaire. Sinon, tous les ans, seul un club réussit sa saison. Et le travail de tous les salariés du club serait balayé par une réussite trop aléatoire à ce niveau de professionnalisation. Alors oui, la Juventus gagne depuis neuf ans sans discontinuité. Et cela énerve sans aucun doute ceux qui ne supportent pas le club. Mais comme l'a dit Pat'Evra sur les réseaux sociaux aujourd'hui : "vous n'avez pas encore compris que le président Agnelli m'a dit qu'il en voulait 10 (scudetti) de suite, donc commencez déjà à râler pour l'année prochaine, cette société est trop solide, RESPECT, respect pour ce club !"







Copyright © 2018 - 2021 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR