Qui es-tu Villarreal ? Le prochain défi de la Juventus en Ligue des champions





Ce mardi soir à partir de 21 heures, la Juventus se déplace en Espagne pour affronter le club de Villarreal en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. Un match qui s'annonce plus que jamais piège contre une formation ibérique assez méconnue en Europe mais qui a remporté l'édition 2021 de l'Europa League.

 

C'est pour cela que Juventus-fr.com a contacté Cyril qui gère les comptes Twitter de 'Villarreal C.F. France' et 'Villarreal-actu.fr' afin d'en savoir un peu plus sur notre futur adversaire et cette ville qui se situe à 60 kilomètres de Valence, dans la province de Castellón. Interview exclusive de "Juventus-fr.com."

 

Salut Cyril, peux-tu nous en dire plus sur ce club de Villarreal (ambiance, histoire, stabilité...) 

"Villarreal c'est un club très peu populaire et même une petite ville d'environ 50 000 habitants qui possède son stade avec une capacité de 25 000. Un club dans la banlieue de Castellón de la Plana qui évolue aujourd'hui en troisième division espagnole. Même au niveau médiatique il n'y a pas grand-chose hormis la radio de la ville.

Au club, l'ambiance reste très familiale. C'est un petit club très moderne et qui possède des infrastructures de haut niveau et un des meilleurs centres de formation du pays. Ça reste un club petite ville, tout le monde se connaît et l'environnement est tranquille avec très peu de pression médiatique et populaire pour les joueurs. Le président Fernando Roig depuis 1997 est un homme d'affaires de Valence. Le club gère bien son argent et ce n'est pas une équipe qui va faire des folies sur le plan économique."

 

Comment se passe votre saison ? 

"Début de saison très délicat pour notre club avec pas mal de résultats décevants, mais surtout dus aux blessures de Gérard Moreno, notre meilleur joueur. En revanche, au niveau européen nous avons bien géré avec les deux victoires face aux Young Boys et le succès hyper important contre l'Atalanta Bergame. Se qualifier pour les huitièmes, c'est une performance exceptionnelle pour nous. En décembre, nous avons redressé la barre mais le mois de janvier a été difficile avec quatre joueurs africains partis pour la CAN. Au final, nous avons limité les dégâts et la victoire face au Betis, début février a fait beaucoup de bien ainsi que le nul face au Real Madrid."

 

Quel est le jeu prôné par votre coach Unai Emery ?

"C'est un coach qui aime le ballon et aime voir du beau jeu. Il privilégie le beau jeu et les relances courtes, même si nous avons perdu pas mal de points suite à des prises de risque beaucoup trop importantes, surtout en début de saison. On s'appuyait beaucoup sur notre gardien Rulli, mais il y a eu trop d'erreurs avec des buts casquettes. Maintenant l'équipe alterne beaucoup plus jeu court, jeu long et ça va bien mieux même si l'absence de Gerard Moreno nous pénalise beaucoup car c'est notre homme à tout faire. Notre grande force cette année, ce sont aussi les coups de pied arrêtés. Il y a beaucoup d'applications dans ce secteur nous sommes une des équipes les plus décisives d'Espagne sur corner. Généralement Emery joue en 4-4-2 avec Parejo pour organiser le jeu et Etienne Capoue pour ratisser les ballons au milieu."

 

Quels sont les joueurs à surveiller, les points forts et points faibles ?

"Notre meilleur élément, c'est Gerard Moreno mais il ne sera pas présent au match aller et je ne le vois pas revenir pour le retour et c'est un coup dur. Maintenant, il y a une vraie interrogation, c'est notre recrue de dernière minute Giovani Lo Celso qui est arrivé de Tottenham. Emery le connaît bien puisqu'il l'a eu à Paris. Il a fait une entrée face au Betis et nous ne savons pas trop à quoi nous attendre avec ce joueur. Il peut jouer un peu partout au milieu et il devrait évoluer côté droit dans notre équipe. Pour le reste, c'est Arnaut Danjuma qui réalise une énorme saison et qui revient de blessure. Samuel Chukwueze aussi c'est un vrai point fort comme notre milieu de terrain avec Parejo et Capoue. 

Geronimo Rulli c'est un point fort comme faible car il est capable de tout. Il est capable de faire des matchs de très grande qualité mais aussi des petites erreurs en prenant trop de risques. Pau Torres aussi est très bon mais il peut pêcher par excès de confiance dès fois, même si avec Raul Albiol à ses côtés, c'est assez costaud."

 

 

30% de chances de se qualifier pour Villarreal 

 

Comment est perçu ce tirage et la Juventus en général en Espagne ?

"Oui, ce tirage à une petite histoire. C'est assez rigolo car tout est parti de nous. Après pour la Juventus, nous sommes satisfaits car le premier tirage nous avait donné Manchester City et aujourd'hui la Juventus, c'est quand même moins fort, surtout qu'à l'époque, la dynamique n'était pas top même si ça a changé depuis. Quand on arrive à ce stade-là de la compétition, on ne peut que tirer du lourd et pour un club comme nous, ce sera difficile. Nous ne sommes pas favoris et pour moi, nous avons environ 30% de chances de se qualifier. Ce sera difficile mais il y a tout de même une opportunité plus importante que si on avait tiré Manchester City. Très délicat mais pas injouable non plus. Notre but, c'est de ne pas perdre à l'aller, c'est le plus important. Avec la nouvelle règle et la suppression du but à l'extérieur, l'aller est encore plus important."

 

Le mercato hivernal de la Juventus (Vlahovic, Zakaria) a-t-il changé la donne pour Villarreal ?

"Forcément il y a eu des renforts et oui la dynamique de la Juventus est bien meilleure. Villarreal avait conscience que la Juve allait se relever et Vlahovic et même Zakaria sont de très gros joueurs pour un tel club. Ce n'est pas un tirage simple, c'est une certitude mais malgré tout, notre dynamique à nous est aussi positive et c'est ça qu'on retient aujourd'hui. Nous avons plus de certitudes sur notre jeu par rapport au début de saison. L'équipe tourne bien et sur les gros matchs Villarreal est rarement décevant, surtout depuis qu'Emery est arrivé sur le banc. On gagne rarement mais on perd rarement aussi. Ça va être une belle fête même si l'ambiance de Villarreal est assez tranquille avec des supporters qui ne sont pas réputés pour être les plus chauds d'Europe."

 

Quel sera la clef de cette double confrontation ? 

"Comme je l'ai dit, les corners sont un point fort pour Villarreal et ça peut se jouer sur ça. Le match aller sera très important surtout avec la règle du but à l'extérieur qui n'existe plus. Les coups de pied arrêtés seront la clef du match et de cette double confrontation."

 

Sur une note de 1 à 10, à combien voix-tu possible l’exploit et pourquoi ?

"Bonne question je pars sur la note de 3 en étant réaliste et 4 en étant plus optimiste mais j'y crois vraiment. Villarreal est capable d'embêter n'importe qui et notre équipe joue avec ses armes. Nous sommes capables de faire très mal à la Juventus et les matchs contre Chelsea en Supercoupe d'Europe, le Real Madrid, Manchester United et plus récemment l'Atalanta prouvent cette théorie. Après la Juve possède un style de jeu qui peut nous poser beaucoup de problèmes."

 

Un grand merci à notre ami Cyril pour sa disponibilité et sa gentillesse. 

 







Copyright © 2018 - 2022 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR