Miralem Pjanic évoque le mauvais début de saison de la Juventus





Miralem Pjanic s'est exprimé aux micros de Tuttopsort afin d'évoquer le mauvais début de saison de la Juventus. Il revient également sur son passage au club. Découvrez certaines de ses déclarations dans cet article.

 

Le mauvais début de saison de la Juventus :

"Mais disons que presque tous les grands ont du mal à décoller. Je pense à l'Inter et aussi à Milan, qui est en tout cas plus en avance. Naples a fait un excellent début de championnat, comme l'Atalanta et l'Udinese. Certes, on attendait plus de la Juventus, mais ce n'est que le début et il est encore temps de récupérer. Pour gagner le championnat il faut être régulier et continu, mais il reste plus de trente matchs à jouer. La pause arrive au bon moment, ça aide à clarifier les idées aussi bien pour les joueurs que pour Allegri et le staff."

 

Une période difficile : 

"Quand ces moments arrivent, où tu as tant de doutes dans la tête et peu de certitudes, jouer contre le premier du classement ou contre le dernier, comme à Monza, change peu, tu rencontres les mêmes difficultés. C'est une question mentale, difficile à comprendre pour ceux qui ne prennent pas le terrain. Mais dans ces moments-là, une étincelle suffit et tout se dégage positivement."

"Au redémarrage, après la trêve internationale, Bologna arrivera au stade Allianz. Si les Bianconeri parviennent à s'imposer en dominant, alors les choses se mettront en place d'elles-mêmes. Parfois, il ne faut pas grand-chose... "

 

Il faut que l'équipe reste unie :

"L'important, dans ces moments-là, c'est de rester unis. Ne cherchez pas les coupables car au final tout le monde est également coupable quand vous ne gagnez pas. Je perçois beaucoup de négativité, mais ce qui se dit à l'extérieur ne doit pas entrer dans la tête des joueurs. Le monde de la Juve doit rester compact, club, entraîneur, staff, joueurs et supporters doivent revenir à une chose. La Juventus a déjà de nombreux adversaires à elle: des équipes aux supporters rivaux ... Si vous entrez dans l'Allianz Stadium et que vous avez aussi vos supporters mécontents, même avec des raisons en ce moment, tout devient compliqué..."

"Maintenant, les changements ne font pas sens, les sommes sont tirées à la fin de la saison. La Juventus d'Allegri est peut-être capable de tout renverser, mais tout le monde doit être remis en question. Personne ne peut être satisfait, à commencer par les joueurs. Mais Allegri et son staff vont aussi faire quelques réflexions pour se retourner. Lorsqu'une période difficile arrive si tôt, vous êtes obligé de faire le moins d'erreurs possible. Le championnat est équilibré, tout peut encore arriver."

 

La force de la Juventus est l'équipe et l'ADN :

"Le club reste et continue de gagner. Avant eux, il y a eu des champions comme Zidane, Nedved, Cannavaro, Del Piero, Trezeguet... La Juventus est une machine faite pour triompher et ça se comprend tout de suite. Quand je suis arrivé à Turin,  je ne voulais pas devenir quelqu'un qui a joué pour la Juventus sans gagner. Et chaque jour, je me concentrais sur le travail vers le succès. C'est le monde de la Juve, c'est l'ADN du club, du président. Chaque joueur doit avoir quelque chose qui clique en lui quand il est à la Juventus : dire que c'est la faute de l'un ou de l'autre est facile, mais ce n'est pas une solution. Après la pause, la seule pensée doit être de ressentir du plaisir sur le terrain, d'attaquer et de gagner 3-0 contre Bologne. Dans le football, tout est sur le fil. Tout peut vite basculer et je suis convaincu que la Juventus réussira."

 

Les joueurs blessés :

"Les nombreuses blessures affectent, car les dirigeants et les champions donnent quelque chose de plus. Et ils affectent également les adversaires, qui vous font face différemment lorsqu'ils voient certains joueurs sur le terrain. Si vous pouvez aligner ces trois joueurs dans la formation de départ, les jeux changent. Di Maria crée toujours un danger quand il a le ballon. Et l'Église est comme ça aussi. Mais il ne faut pas oublier que Federico reviendra d'une blessure compliquée. Et Pogba aura également besoin de temps pour revenir au sommet. Les avoir en forme, à moitié ou ne pas en avoir n'est pas la même chose. Vous n'avez pas à chercher des excuses, vous avez juste à faire quelque chose de plus. Tous. Mais je suis sûr qu'Allegri et certains de mes anciens coéquipiers qui sont encore à la Juventus ont la force de renverser la situation."

 

Toujours en contact avec ses ancien coéquipiers ? 

"J'ai toujours des nouvelles d'anciens coéquipiers et je parle toujours à tout le monde à la Juve. C'est un mauvais moment, comme je l'ai traversé quand j'y étais. Mais croyez-moi,  il sort et vous pouvez toujours gagner car il reste 31 matches de championnat et il reste beaucoup de points. Des excuses aux fans ? Cela montre que les joueurs sont conscients de la situation. Les footballeurs et les supporters ne doivent faire qu'un. C'est un sens de la responsabilité de prendre les huées des gens. Nous sommes désolés de voir la Juventus dans cette situation, mais un moment de crise arrive toujours pendant la saison."

 







Copyright © 2018 - 2022 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR