Super League: Agnelli se confie



Andrea Agnelli

Dans un entretien exclusif accordé au Corriere dello Sport et à la Reppublica avant l'annonce du report de la Super League, Andrea Agnelli a expliqué les raisons qui l'ont poussé lui et les présidents des onze aux autres à lancer un tel projet.

Depuis cette interview, le projet de Super League a pris l'eau (lire article). Voici tout de même les propos tenus par le président bianconero: "Il y a un pacte de sang entre nos clubs, le projet de Super League a 100% de chance de réussir. Nous voulons créer la compétition la plus belle du monde, capable de générer des bénéfices pour l'ensemble de la pyramide du football, en augmentant la distribution des ressources aux autres clubs et en laissant cinq places disponibles pour d'autres équipes à définir en fonction des discussions avec les institutions du football. Notre volonté est de continuer à participer au championnat et coupes nationales."

Les menaces de l'UEFA ? "Je crains beaucoup plus une situation de monopole que la tentative d'empêcher aux clubs et aux joueurs de profiter de leur droit à la liberté prévu par le traité de l'Union Européenne. Il faut sortir de cette situation de monopole. Situation dans laquelle nos régulateurs sont aussi nos principaux rivaux. Notre souhait est de dialoguer avec la FIFA et l'UEFA, nous avons écrit aux présidents. La Super League va de l'avant dans tous les cas. S'ils nous font une proposition, nous l'évaluerons. L'UEFA gère nos droits, elle les vend, elle décide de combien elle redistribue et elle nous régule. Sans prendre aucun risque économique. Ça me semble être un aspect de grande valeur pour une industrie qui pèse près de 25 milliards d'euros. Fifa et Uefa obtiennent de grandes recettes avec nos joueurs mais ils ne nous aident pas dans les moments de crises."

Avant d'ajouter: "Sans stabilité, le football meurt. Le football traverse une période de crise énorme, il n'attire plus autant les nouvelles générations. Les stades fermés depuis un an ont accéléré le processus. 40% des jeunes entre 15-24 ans ne montrent pas d'intérêt pour le football. Un tiers des tifosi dans le monde suit au-moins deux clubs et ce sont souvent deux clubs fondateurs de la Super League. 10% sont fans d'un seul joueur et non du club, deux tiers suivent le football pour faire comme leurs amis. Le problème principal du football reste la stabilité. Tous les présidents fédéraux annoncent des réformes, mais ensuite ils pensent à conserver leurs positions privilégiées et leur monopole."







Copyright © 2018 - 2021 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR