Show de Dybala ! Mais une Juventus encore perfectible contre la Triestina.



Paulo Dybala Triestina

La Juventus s'est imposée 1-0 sur le terrain de la Triestina (Serie C) hier soir à l'occasion de son dernier match amical de pré-saison. Une rencontre marquée par la prestation de grande qualité de Paulo Dybala, le meilleur sur le terrain côté bianconero et l'auteur de l'unique but de la partie. Et quel but ! (voir la vidéo de résumé en fin d'article)

La prestation et le bilan

Toujours en phase de rodage (raison pour laquelle Sarri voulait absolument un ultime test avant le premier match de la saison à Parme), les bianconeri auront montré du bon et du moins bon, avec de nombreuses erreurs d'approximation dans les passes, des pertes de balle et pas mal d'erreurs techniques.

Pour résumer la rencontre, disons que le gardien de la Triestina aura été le meilleur sur le terrain, ce qui démontre la domination assez claire et évidente de la Juventus. Szczesny n'aura été mis à contribution qu'en fin de match (barre transversale de Ferretti). La défense est apparue plus solide que lors des précédentes sorties, mais encore elle est encore perfectible. Toujours est-il qu'elle s'en est sortie avec l'unique clean sheet de cette pré-saison.

Outre les belles prestations de Dybala et Douglas Costa (imprenable sur son flanc), on soulignera également les belles prestations de Chiellini, Danilo, Khedira, Rabiot et Bernardeschi, la bonne montée au jeu d'Higuain, ainsi que les premières minutes en bianconero de Ramsey, monté au jeu en seconde période. 

Vu la différence de niveau entre les deux formations, on ne pourra pas parler d'une Juventus brillante à tout point de vue. Loin de là. Le niveau affiché hier ne suffira clairement pas à Parme. La Juve version Sarri est toujours en phase de construction et il faudra éviter de jouer avec autant d'approximation samedi prochain, sous peine de se faire punir par Gervinho et les siens.

Voyons cependant le positif et laissons à cette équipe le temps de progresser. Même si l’assimilation des concepts et mécanismes de jeu devront se faire vite, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Le travail paye et payera toujours.

A Sarri, son staff et les joueurs de mettre les bouchées doubles pour être le plus prêts et efficaces possible d'ici une semaine, lorsque les choses sérieuses débuteront réellement. Ce ne sont pas les qualités techniques qui manquent. A Sarri de faire prendre la mayonnaise, en profitant au mieux des caractéristiques des joueurs de classe qu'il a à sa disposition.

Resté à Turin pour se remettre d'un virus, l'entraîneur a sans aucun doute identifié les aspects sur lesquels il devra travailler la semaine prochaine afin de rendre son équipe encore moins vulnérable à Parme. Sans perdre de vue le match délicat qui attend les bianconeri le 31 août prochain, à l'Allianz, contre une équipe de Naples qui est elle dans la continuité de la saison dernière et donc beaucoup plus rodée.

La Juventus a clairement encore besoin de quelques réglages et de temps de jeu pour améliorer les automatismes. Mais elle est dans l'ensemble sur le bon chemin et les progrès se verront sans aucun doute au fil des matches. Elle a besoin d'un peu de temps et c'est bien normal pour une équipe habituée à un certain type de jeu à laquelle on tente de donner une nouvelle identité de jeu.

La confirmation de Douglas Costa

Comme ce fut le cas durant toutes les rencontres de pré-saison, le brésilien a une nouvelle fois été impressionnant hier soir. Le joueur semble être complètement retrouvé après une saison 2018/19 assez compliquée. Maurizio Sarri a une confiance aveugle en lui et cela se ressent sur le terrain, avec un Douglas Costa libéré, dévastateur, qui fait très mal aux défenses adverses. Et c'est de bien bon augure en vue de cette nouvelle saison.

Le message envoyé par Dybala

Les avis des tifosi est souvent partagé à son égard. Mais hier, la Joya aura clairement fait l'unanimité. Certes contre une modeste équipe, mais avec une telle détermination et une telle envie de bien faire, il ne pouvait que séduire. Les spectateurs n'ont cessé de chanter "Paulo resta con noi" et le numéro 10 bianconero a répondu de la plus belle des manières, avec un but tout simplement somptueux et une prestation de grande qualité jusqu'à sa sortie à l'heure de jeu.

S'il souhaitait faire passer un message à ses dirigeants et son nouvel entraîneur, c'est mission accomplie. Lors de sa célébration, Dybala a fait passer un autre message clair en arborant son maillot avant de fièrement orienter sa main droite sur sa poitrine pour montrer le logo de la Juve. Un geste très emblématique, comme pour dire qu'il mérite de porter le numéro 10 de la Juventus et comme pour démontrer à ceux qui en doutaient encore que lui ne voit que la Vieille Dame dans son futur et que la Juve pourra toujours compter sur lui.

Les qualités de Paulo n'ont jamais été remises en question du côté de la Continassa mais les évaluations du mercato vont parfois bien au-delà des évaluations techniques. Il y a aussi des finances à prendre en considération, ou bien un style de jeu. La réalité est que Dybala semble aujourd'hui plus proche d'une permanence en bianconero par rapport à il y a dix jours. De plus, le chemin parsemé d’embûches menant à Icardi joue en la faveur de la Joya. Impossible de garantir quoique ce soit avant le 2 septembre (lorsque le marché des transferts sera définitivement terminé partout en Europe). La seule certitude est que Paulo a fait sa part du travail hier soir.

La question est aussi de savoir si Sarri parvient à entrevoir une collaboration efficace entre Dybala et CR7 dans un module en 4-3-3, ce qu'Allegri n'était pas parvenu à faire la saison dernière. Le schéma de jeu ne semble pas être le plus approprié aux qualités et caractéristiques de Paulo, mais l'argentin est plutôt du genre à s'adapter et à faire passer les intérêts de l'équipe avant les siens.

La fiche du match

TRIESTINA 0 - 1 JUVENTUS

BUT: Dybala 38' 

TRIESTINA
Offredi; Scrugli (Ermacora 784), Malomo, Lambrughi (Coletti 46'), Formiconi; Procaccio (Hidalgo 75'), Giorico (Steffé 46'), Paulinho (Codromaz 59'), Gatto (Mensah 46'); Granoche, (Ferretti 46'),  Gomez (Costantino 46')
Remplaçants: Matosevic, Frascatore, Maracchi, Beccaro, Vicaroni, Salata
Entraîneur: Pavanel

JUVENTUS
Szczesny; Danilo (Cuadrado 61'), Bonucci (Demiral 61'), Chiellini (de Ligt 61') , Alex Sandro (De Sciglio 61'); Khedira (Emre Can 67'), Pjanic (Bentancur 67'), Rabiot (Matuidi 67'); Bernardeschi, (Ramsey 70') Dybala (Mandzukic 61'), Douglas Costa (Higuain 67')
Remplaçants: Buffon, Pinsoglio, Rugani
Entraîneur: Martusciello

ARBITRE: Zufferli

Le vidéo du but de Paulo Dybala







Copyright © 2018 JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Site réalisé par l'Agence web Atoneo

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com