La Juventus menacée, 12 chefs Ultrà arrêtés !





Le Parquet de Turin a annoncé ce lundi matin avoir arrêté 12 chefs Ultrà de groupes de tifosi de la Juventus à la suite d'une opération nommée "Last Banner" qui a été lancée à l'aube.

De nombreuses perquisitions ont eu lieu et sont toujours en cours sur tout le territoire italien. Il s'agit des chefs et principaux référents des groupes “Drughi”, “Tradizione-Antichi valori”, “Viking”, “Nucleo 1985” et “Quelli… di via Filadelfia”.

Les accusations envers ces personnes sont extrêmement graves puisque l'on parle d'association de malfaiteurs, d’extorsion, de blanchiment d'argent et de violence.

Voici quelques précisions apportées par le Parquet de Turin: "La partie lésée est la Juventus, mais également quelques tifosi victimes d'intimidations, qui ont été contraints à ne plus aller au stade parce qu'ils ne parvenaient plus à supporter certains harcèlement, certaines atmosphères, ou encore certains slogans racistes qui ont offensé Turin et le Piémont au sein même du stade".

L'opération "Last Banner" a été lancée à la suite de la dénonciation de la Juventus, après avoir reçu des menaces de ce type: "Si vous ne nous donnez pas des billets ou abonnements gratuits, nous ferons en sorte que le stade soit disqualifié avec des chants racistes".

Mais ce n'est pas tout: "Certaines personnes ont été éloignées du stade, parfois avec de la violence, et alors qu'elles avaient payé leur billet. Cela parce qu'elles dérangeaient le groupe Ultrà. Il y a également eu des extorsions vis-à-vis d'un gestionnaire de buvette au sein même du stade".

Selon les informations transmises par la Juventus aux enquêteurs, après que le club ait arrêté d'octroyer certains avantages aux groupes il y a deux ans, les personnes visées par l'opération auraient mis en place des stratégies illégales afin de récupérer ces avantages. Les "Drughi" seraient notamment parvenus à récupérer une centaine de billets d'accès au stade pour les matches à domicile de la Juve par l'intermédiaire de huit billetteries éparpillées sur tout le territoire italien.

Le Procureur de Turin n'hésite pas à parler d'une organisation quasi militaire: "L'organisation des Drughi est de type militaire: les personnes, même les plus fiables, étaient éloignées du stade si elles ne répondaient pas aux indications du chef Dino Mocciola. Ces personnes font de la violence un style de vie. Le tifo est un prétexte. Même la présence d'enfants ne les arrêtaient pas".

On le sait, les relations entre les groupes Ultrà de la Curva Sud et les dirigeants de la Juventus ne sont plus au beau fixe depuis un moment et ne va faire qu'aggraver la situation.







Copyright © 2018 JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Site réalisé par l'Agence web Atoneo

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com