Sa fameuse célébration, son avenir, son histoire, sa carrière… Paulo Dybala se confie comme jamais !





Attaquant star et même aujourd'hui capitaine de la Juventus, Paulo Dybala s'est prêté au jeu et à l'exercice des questions avec les jeunes juniors reporters. Un exercice que la Joya a pris très à coeur et il revient sur un peu toutes les périodes de sa vie et sa carrière. 

 

Sur sa passion pour le ballon : 

"Mon père me l'a transmise, qui m'a emmené aux auditions et m'a attendu aux entraînements. Sans lui je n'aurais pas cette passion. Si je n'étais pas parvenu à percer, je me suis toujours posé cette question et je n'ai jamais trouvé de réponse. Maintenant, j'ai connu de nombreux nouveaux terrains à l'intérieur et à l'extérieur du football. Mon père avait une société de paris et je l'aidais parfois. J'ai eu la chance de jouer au football."

Sur ses débuts dans le football italien du côté de Palerme : 

"Pour moi, c'était un énorme changement, avant de jouer en Serie B argentine. Ce n'était pas facile d'arriver en Serie A, ma famille m'a beaucoup aidé à ce moment et ma mère est toujours avec moi maintenant. A Palerme, les gens m'ont accueilli à bras ouverts et j'ai eu de nombreux compagnons sud-américains qui m'ont aidé, même dans l'apprentissage de la langue. Tous les habitants de Palerme et le club m'ont fait me sentir chez moi. Ils ont fait de moi un homme et c'est aussi grâce à eux que je suis ici aujourd'hui. Il faut se battre pour ses rêves. Ma mère voulait que j'étudie, mais mes frères l'ont fait changer d'avis. Commencer plus tard ne veut rien dire, beaucoup de professionnels ont commencé à 13-14 ans et c'est mon cas."

Le premier appel de la Juventus : 

"Ce fut l'une des plus grandes émotions de ma vie. Beaucoup m'avaient appelé parce que j'allais bien à Palerme. Mais quand mon agent m'a parlé de la Juve, je lui ai demandé de ne pas écouter d'autres offres. C'était une grande émotion".

 

"L'important est de continuer à rêver et à s'amuser sur le terrain"

 

Ses débuts avec la Juventus : 

"Je pense que c'était lors de la finale de la Super Coupe à Shanghai. J'ai tout de suite compris ce que cela signifiait de porter cette tunique. J'avais des coéquipiers incroyables, des professionnels très expérimentés qui m'ont aidé à m'intégrer tout de suite. Il n'est pas facile de porter ce maillot, du fait de l'histoire du club et des grands champions qui y ont joué. La pression est élevée et les émotions que vous vivez ici sont uniques. Heureusement, un trophée est arrivé, il ne pouvait pas mieux commencer. Je ne savais pas comment fêter mon premier but. Je venais d'entrer et c'était une finale, on gagnait 1-0 grâce au but de Mandzukic. Il était difficile d'imaginer un meilleur début. Puis Pogba m'a donné l'aide et je me suis tourné vers lui pour le serrer dans ses bras. Les émotions sont nombreuses et elles sont très difficiles à expliquer, la tête monte à deux mille. Mais j'étais très content, ça ne pouvait pas mieux commencer que ça." 

Sa célébration mythique, "le masque" :

"Tout est parti d'un mauvais penalty à Doha contre Milan. Après cela, nous avons eu trois jours de congé, ce qui était les pires vacances que j'aie jamais eues. J'ai une grande passion pour les gladiateurs qui portent toujours des masques. Je me suis dit : « il faut que je fasse comme eux et à partir du prochain il faut que je m'amuse ». A partir de ce moment, le masque Dybala est né et le faire me donne beaucoup de force. J'essaie toujours de le montrer à tout le monde car je sais que cela m'aide, moi et mes coéquipiers, à gagner".

Le maillot de numéro 10 : 

"C'est un numéro qui pèse beaucoup, il faut donner de plus en plus. On sait très bien combien de phénomènes ont eu ça ici à la Juve, autant de joueurs qui ont remporté le Ballon d'Or ou en tout cas quelque chose d'important. Pour moi c'est un honneur unique puisque le club m'a demandé de le porter ce qui veut dire beaucoup ici à la Juve. J'ai beaucoup réfléchi avant d'accepter 10 mais je suis honoré, j'espère redonner à tous les fans quelque chose de spectaculaire."

Quels conseils pour devenir un champion ? 

"Je donne toujours les mêmes conseils, mais chacun grandit ensuite différemment. Je suis né dans une petite ville en dehors de la ville. Ma famille et moi avons fait de nombreux sacrifices pour pouvoir jouer en Serie B argentine, dans une équipe très éloignée de la Juve. Je n'imaginais même pas arriver ici, c'était inimaginable pour moi d'y arriver en regardant d'où je venais. L'important est de continuer à rêver et à s'amuser sur le terrain. Quand j'arrive au stade ou dans d'autres terrains, j'essaie de me détendre, ce n'est pas facile car peut-être que vous affrontez des rivaux forts, mais c'est toujours un match. Quand je parle aux plus jeunes, j'essaie toujours de leur expliquer que le mieux, c'est de s'amuser sur le terrain. C'est un sport incroyable qui apporte tant d'émotions."

 

 

"J'espère que le Père Noël pourra amener la Ligue des Champions à la Juve"

 

Sur sa lettre au Père Noël : 

"Je pense que la liste est toujours très longue, il y a beaucoup de choses que vous pouvez demander. Au niveau du football, j'espère que le Père Noël pourra amener la Ligue des Champions à la Juve, alors j'aimerais la Coupe du Monde avec l'Argentine. Rêver est gratuit…"

En équipe nationale :

"J'ai toujours joué là-bas, en Argentine quand un enfant naît on lui donne le ballon avant même la tétine. Jouer en équipe nationale est un rêve, quitter son pays pour le représenter est l'une des plus belles choses au monde".







Copyright © 2018 - 2022 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR