Fiorentina-Juventus, l’avant-match et les formations !





Après la trêve destinée aux sélections nationales, les championnats reprennent leurs droits ce week-end. Et en Italie, c'est la Juventus qui aura l'honneur d'ouvrir le bal de cette 3e journée.

A 15 heures, les bianconeri affronteront la Fiorentina sur le terrain du très hostile stadio Franchi. Une rencontre qui ne s'annonce pas simple mais que la Vieille Dame voudra absolument remporter afin d'enchaîner sa troisième victoire consécutive.

Le retour de Sarri !

Absent lors des deux premières sorties officielles de la saison, Maurizio Sarri prendra finalement place sur le banc ! Il revient de loin avec cette pneumonie qui l'aura éloigné des terrains pendant une bonne vingtaine de jours.

Fort-heureusement, la maladie de l'entraîneur toscan n'aura pas empêché à la Juventus de partir du bon pied cette saison. La victoire contre Naples a d'ailleurs confirmé la force mentale du groupe.

Autant dire que Sarri n'attend rien d'autre qu'un succès pour sa première au bord du terrain.

Un horaire inhabituel

Jouer un samedi à 15 heures n'est pas habituel en Serie A. Et pourtant les fans de la Juventus vont devoir s'habituer à voir leur samedi après-midi être bloqué. Si votre chéri(e) vous en veut, il vous "suffira" de lui expliquer que cet horaire particulier s'aligne sur le modèle anglais et que c'est la Juventus elle-même qui en a fait la demande à la Ligue italienne de football. Pas sûr que ce justificatif suffira, n'est-ce pas ?

La réalité est que le football reste un business comme un autre. La Juventus est un club aimé dans le monde entier et particulièrement en Asie. C'est justement dans l'optique d'augmenter la visibilité de la marque Juventus en Orient que les dirigeants bianconeri ont demandé à plus régulièrement jouer à 15 heures. Cet horaire coïncide avec le début de soirée en Indonésie (20h) et en Chine (21h), des marchés très stratégiques pour la croissance du club bianconero.

Ce nouvel horaire sera donc appliqué aujourd'hui mais cela se poursuivra ensuite contre la Spal (samedi 28 septembre), contre Lecce (samedi 26 octobre), contre l'Atalanta (samedi 23 novembre) et enfin contre l'Udinese (dimanche 15 décembre), tous des matches qui se joueront à 15 heures. En plus du match du dimanche 1er décembre contre Sassuolo qui se jouera à 12h30 à l'Allianz Stadium.

Si cet horaire un peu particulier anime les débats en Italie, il faut tout de même souligner que la Juventus ne sera pas la seule à profiter de cette plus ample visibilité hors de l'Europe. A l'image de la Premier League, c'est tout le football italien qui en bénéficiera. Ce qui pourrait dans le futur permettre à la Lega Serie A et aux clubs du championnat italien d'obtenir des droits tv encore plus avantageux.

Un déplacement délicat

Au-delà des difficultés habituelles que représente un déplacement au Franchi, il n'est jamais simple de repartir après une trêve internationale. Dispersé durant plus d'une semaine et demie, le groupe ne s'est retrouvé au grand complet que jeudi. Comme tout grand club qui voit ses joueurs partir durant la trêve, la Juventus n'a réellement pu travailler sur la tactique que durant deux entraînements. Nous ne sommes donc pas à l'abri d'une mauvaise surprise. Les bianconeri devront donc monter sur le pelouse en étant concentrés et focalisés sur les objectifs de leur club. Il ne fait aucun doute que le mental du groupe sera une des clés de cette rencontre.

Et cela vaut également du côté de la Viola. Battus lors des deux premiers matches de la saison, les hommes de Montella voudront se rassurer aujourd'hui face à leurs tifosi qui attendent une vraie réaction d'orgueil face à l'ennemi turinois. Les florentins joueront tenteront de disputer le match de leur vie pour renouer avec le succès et pour éviter de parler d'un début de crise après seulement trois journées.

Côté bianconero, il faudra repartir des très bonnes choses montrées lors de la première mi-temps de Parme-Juve et lors des soixante premières contre Naples. En évitant toute baisse de régime excessive et tout relâchement mental.

La bonne nouvelle est que les bianconeri restés à Turin durant la trêve ont beaucoup travaillé sur la condition physique, tandis que les internationaux (du moins pour la plupart) ont accumulé du temps de jeu avec leurs sélections respectives. Les jambes devraient donc mieux tourner aujourd'hui, et surtout plus longuement. La Juventus que nous verrons ce samedi devrait donc avoir une meilleure autonomie. Et elle sera nécessaire car il faudra certainement combattre jusqu'à la dernière minute !

Pas de turnover en vue cet après-midi

A en croire les propos tenus par Maurizio Sarri lors de la conférence de presse d'hier, il ne faut pas s'attendre à des gros changements au niveau du onze de départ. Seuls quelques pépins physiques (notamment la blessure de De Sciglio) ou des internationaux revenus fatigués pousseront l'entraîneur bianconero à apporter quelques retouches.

En ce début de saison, et comme la plupart des entraîneurs, il préfère logiquement privilégier la continuité et la stabilité. Son équipe a besoin de forger sa personnalité et son identité, et ce n'est pas en chamboulant constamment la formation que les automatismes se créeront et s'affineront. Il faut donc s'attendre à peu de changements aujourd'hui, et ce sera très certainement également le cas mercredi à Madrid.

Pour voir s'appliquer un turnover plus massif, il faudra probablement attendre le week-end prochain contre Vérone. Avec 7 matches à jouer en l'espace de 22 jours, tous les joueurs de l'effectif bénéficieront de temps de jeu et chacun aura sa chance et l'opportunité de se mettre en évidence.

Les formations probables

FIORENTINA (4-3-3): Dragowski; Lirola, Milenkovic, Pezzella, Caceres; Pulgar, Badej, Castrovilli; Chiesa, Vlahovic, Ribery (Terracciano, Ceccherini, Dalbert, Ranieri, Venuti, Terzic, Cristoforo, Zurkowski, Montiel, Ghezzal, Boateng, Sottil).

JUVENTUS (4-3-3): Szczesny; Danilo, Bonucci, de Ligt, Alex Sandro; Khedira, Pjanic, Matuidi (ou Rabiot); Douglas Costa, Higuain, Cristiano Ronaldo (Buffon, Pinsoglio, Rugani, Demiral, Rabiot, Bentancur, Emre Can, Cuadrado, Bernardeschi, Ramsey, Dybala).

ARBITRE: Massimiliano Irrati  (Florence)







Copyright © 2018 JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Site réalisé par l'Agence web Atoneo

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com