Miralem Pjanic donne son avis sur la saison de la Juventus





Interviewé par Tuttosport, Mirale Pjanic s'est exprimé à propos de la saison de la Juventus. Il a également parlé de Massimiliano Allegri et du match à venir face à Naples. Découvrez certaines de ses déclarations dans cet article.

 

La saison de la Juventus :

« J'ai vu pratiquement tous les matchs de la Juve. Si j'étais surpris par la renaissance ? Non ! Je le savais et je l'ai dit… Au départ, les garçons ont traversé une période compliquée, mais quand tu rentres dans une crise comme celle-ci, où si tu joues contre le PSG ou le bas de la Serie A ils semblent tous au même niveau, c'est parce-que la peur et les incertitudes entrent dans l'équipe. Vous ne pouvez pas exprimer ce que vous voulez, ce n'est pas facile d'en sortir. Mais j'ai toujours dit que personne n'aurait pu renverser cette situation plus qu'Allegri. Et d'ailleurs aujourd'hui j'entends beaucoup moins parler certaines personnes... La situation est plus calme, côté sportif, justement parce qu'Allegri a remis la Juve dans le droit chemin.

 

La seconde partie de saison à venir :

« Mais attention, seulement 17 matchs ont été joués, vient maintenant la partie la plus difficile. Le championnat est encore très ouvert. Il faut garder les pieds sur terre et continuer à travailler de la même manière, cumuler des points. Puis en mars tout deviendra décisif. »

 

La capacité de Massimiliano Allegri à réveiller une équipe :

« En attendant, gardons à l'esprit qu'un moment compliqué survient toujours au cours d'une saison. Vous espérez que ce n'est pas là, c'est clair, mais tôt ou tard vous le trouverez. En plus, à la Juve, la pression vient vraiment de tous les côtés, on est obligé de gagner, d'être parmi les premiers. Mais Allegri sait entrer dans la tête des joueurs, il les garde calmes pendant la tempête. Ce n'est pas un hasard s'il est l'un des entraîneurs les plus titrés de l'histoire du football italien, il y a ceux qui gagnent et ceux qui ne gagnent pas. Il est très préparé, il connaît l'environnement. Cette année a pris du temps, mais il a également été très malchanceux avec des blessures. Pourtant, je ne l'ai jamais vu se plaindre. Il fait avec ce dont il dispose à ce moment-là. Il a parfaitement géré cette énorme situation de crise à un moment où il y avait aussi un changement de direction. Malgré tout, aujourd'hui on voit la Juve à la deuxième place et c'est tout à l'honneur du groupe et de l'entraîneur. »

 

Son utilisation des jeunes joueurs cette saison : 

« De plus, autre chose très importante, Allegri parvient à jouer tous les éléments dont il dispose, donc rares sont ceux qui se plaignent et ne sont pas contents car ils n'ont pas de temps de jeu. Cette année encore plus, il a donné de la place à de nombreux jeunes qui méritent leur place parce qu'ils obtiennent des résultats et grandissent en même temps. Si je devenais un jour président d'une équipe, je voudrais toujours un entraîneur comme Allegri. Toujours. »

« Aujourd'hui il y a Fagioli, je l'ai toujours aimé même quand j'étais là-bas et il était dans l'équipe des jeunes. Je suis content qu'il y ait plus d'espace. Je n'ai pas rencontré Miretti mais je l'aime bien parce que quand il a le ballon, il a toujours la tête haute et regarde vers l'avant, joue vers l'avant, ne fait pas de passes banales. »

 

Le match à venir face à Naples :

« L'entraîneur sait qu'il y aura des moments pour attaquer et des moments pour défendre. Tu ne peux pas penser que tout sera facile contre Naples, que tu seras dans le camp adverse pour jouer le match. Tu as un rival fort et dangereux devant toi, premier du classement, les Azzurri vont très vite devant, il y a Osimhen qui prolonge toujours les équipes, il y a Kvaratskhelia qui fait la différence, il y a un bon milieu de terrain avec Lobotka, Zielinski, Anguissa… Beaucoup de qualité. Ce sera bien de voir comment les deux équipes gèrent le match. Ce seront les petits détails qui la feront tourner dans un sens ou dans l'autre. Une chose que la Juventus fait très bien dans cette période, cependant, c'est de s'engager et de se sacrifier pour la phase défensive, c'est typique des équipes d'Allegri qui sont compactes et laissent peu d'espace. Jouer contre nous a été très difficile, tout le monde a fait des efforts et il est devenu quasiment impossible pour les autres de trouver des espaces. »

 

L'ère Andrea Agnelli :

« J'ai toujours eu une très bonne relation avec lui et c'est toujours pareil aujourd'hui. Je le respecte beaucoup, c'est une personne incroyable. Depuis mon arrivée, une bonne entente s'est également installée entre les familles, il nous a toujours aidés, il a toujours été disponible quoi qu'il arrive. Mais c'était aussi un président très présent avec l'équipe et avec les joueurs, surtout dans les moments les plus difficiles. Il a mis le groupe en confiance, il nous a parlé. Oui, parce que quand ça va bien tout semble facile, mais il y a aussi des moments où ça va moins bien et où l'équipe a des doutes. dans ces situations, Agnelli a fait la différence. Résultats en main, il a été l'un des présidents les plus titrés de la Juventus. Il a fait des choses extraordinaires. Je sais à quel point il voulait gagner et je sais quelle détermination il avait. Un bel exemple, humble, travailleur acharné. Je le respecte beaucoup. Personne ne lui enlèvera jamais ce qu'il a fait et il fera toujours partie de la Juventus. »







Copyright © 2018 - 2022 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR