Chiellini fustige deux anciens coéquipiers. Et concernant l’Inter…



Giorgio Chiellini

Dans un entretien accordé à La Repubblica, Giorgio Chiellini s'en prend très ouvertement à deux de ses anciens coéquipiers, l'un à la Juve, l'autre en Nazionale. Deux coéquipiers qu'il pointe du doigt dans son livre "Io, Giorgio" qui sortira mardi et dans lequel il dit "Balotelli est une personne négative, sans respect pour le groupe. Lors de la Coupe des Confédérations, en 2013, il n'avait donné aucun coup de main à l'équipe, il était à gifler. Felipe Melo est encore pire: le pire du pire. Avec lui, on frôlait toujours la bagarre. Je l'avais également dit aux dirigeants: c'est une pomme pourrie".

Ce qu'il confirme à La Repubblica: "Je confirme ce que j'ai dit, mais je n'ai aucune rancœur. Je ne suis pas le meilleur ami de tout le monde, mais ils sont les deux seuls à avoir franchi les limites acceptables. Je suis fait comme ça. Le problème n'est pas si tu joues bien, mal ou si parfois tu fais des sorties nocturnes, mais plutôt si tu manques de respect et si tu n'as rien de bon en toi. Ça peut passer une fois, mais pas de façon régulière".

Un coéquipier que j'ai détesté ? "Higuain, mais maintenant que je le connais il m'a surpris: les numéros 9 sont égoïstes, ils font un métier à part, mais Gonzalo a un côté généreux et jouette. C'est un garçon qui s'implique mais il faut le stimuler. Il a besoin d'affection pour alimenter le potentiel incroyable qu'il a. Reviendra-t-il à Turin ? Nous l'attendons".

En parlant de lui et de son côté bestial sur le terrain, Giorgio a ensuite déclaré: "Sur le terrain, une partie de moi qui n'existe pas dans la vie de tous les jours ressort et que j'ai appris à la dompter. Je hais l'Inter sur le terrain, mais en-dehors du terrain nous rigolons tous ensemble. Et le message de Javier Zanetti après ma blessure est ce qui m'a fait le plus plaisir".

La reprise des entraînements ? "Je dois être honnête: j'étais très bien à la maison avec mes trois femmes, mon épouse et mes deux filles. Et lorsque la Juve m'a rappelé à la Continassa j'étais un peu triste. Mais il m'a suffit de sortir avec ma voiture à l'échangeur de Venaria (direction Juventus Center, ndlr) pour que quelque chose se rallume. C'était bon de repartir".

La reprise du championnat ? "Je ne sais pas si le championnat reprendra ou non. Cette pandémie nous a appris à vivre dans le président, à nous adapter aux changements quotidiens, à penser à un futur de maximum deux mois. Nous avions cependant besoin de repartir, même si ce n'est pas simple. Cela donne moins envie sans les tifosi, il faudra une force mentale. C'est notre travail et nous devons nous adapter, comme nous le faisons avec tout le reste".

Enfin, concernant son futur: "J'ai une idée de la direction que le football devra prendre, d'ici cinq ou dix ans, mais je n'ai pas encore les compétences pour la développer. Je me vois derrière un bureau, pas comme directeur sportif ou talent scout mais avec un rôle dans la gestion. Je voudrais m'occuper de politique sportive. J'aimerais jouer un rôle dans la réforme du football".







Copyright © 2018 - 2021 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR