Serie A: retour vers le futur



Serie A TIM

Ce samedi, la Juventus a subi sa première défaite de la saison, à l'Olimpico, sur le terrain de la Lazio. Si ce revers ne devrait pas avoir trop d'impact sur les bianconeri, il indique au moins une chose: la Vieille Dame n'est pas imbattable et de nombreuses équipes rêvent de la voir tomber de son piédestal. Une concurrence plus rude, une lutte pour le scudetto ouverte, des équipes plus joueuses, une équipe nationale jeune et talentueuse: le football italien retrouve de sa superbe, après quelques années difficiles. Et si finalement ce renouveau était une aubaine pour la Juventus, comme à la fin des années 1990 ? Explications.

L'âge d'or du calcio

A la fin des années 1990, on parlait des sept soeurs. Les "sette sorelle": Juventus, Milan AC, Inter, Roma, Lazio, Parme et la Fiorentina. A l'époque, ces clubs marchent sur la Serie A et sur l'Europe. La lutte pour le scudetto est acharnée et le football italien règne sur les coupes européennes. Tous les joueurs rêvent alors de jouer dans la Botte et les "fuoriclasse" y sont nombreux: Zidane, Shevchenko, Ronaldo, Totti, Nedved, Crespo ou Batistuta pour ne citer qu'eux. Malheureusement, dans les années 2000, cette hégémonie va peu à peu disparaître. Des clubs font faillite (Parme, Fiorentina) quand d'autres se voient rétrograder en Serie B. Les stars fuient alors l'Italie pour privilégier l'Espagne ou l'Angleterre. On pense alors que le football italien est en train de mourir à petit feu... C'était oublier une chose: les grands clubs ne disparaissent jamais. Et c'est la Juventus qui va le démontrer en premier lieu.

La renaissance du football italien

En 2010, juste après le dernier sacre européeen d'un club italien (Inter en C1), Andrea Agnelli débarque à la présidence de la Juve. Avec lui, c'est tout un système qui va se réinventer. Les recettes sont simples: construction d'un nouveau stade, projet sportif sous la coupe d'un ancien de la maison, des bons joueurs en fin de contrat recrutés, changement de logo et une politique économique basée sur l'exportation de la marque à l'étranger. La Juventus rafle tout sur son passage et gagne 8 scudetti d'affilée tout en jouant 2 finales de Ligue des Champions.

Cette réussite va peu à peu faire des émules et cette saison pourrait bien en être la confirmation. En recrutant Antonio Conte et Beppe Marotta (ancien directeur sportif des bianconeri), l'Inter cherche clairement à reproduire le schéma juventino. Même son de cloche pour la Lazio, en s'appuyant sur une ancienne vieille gloire, Simone Inzaghi, et des joueurs revanchards, pétris de talent, comme Luis Alberto. Sans perdre de vue la Roma, qui a montré toutes ses qualités vendredi dernier à San Siro. Ainsi, après 15 journées, l'Inter caracole en tête avec 2 points d'avance sur la Juve et la Lazio pointe à la troisième place, à 3 unités seulement de l'ogre bianconero. De quoi envisager un nouveau champion en mai ? Rien n'est moins sûr, tant la Juve garde une marge sur ses poursuivants, notamment sur le plan psychologique.

Si la Lazio et l'Inter montrent la voie aux autres équipes italiennes, il est encore trop tôt pour estimer que le championnat a retrouvé son lustre d'antan. La qualité des matchs est au rendez-vous (Juve-Naples, Inter-Juve, Atalanta-Naples, Lazio-Juve) les stars sont de plus en plus nombreuses (Ronaldo, Lukaku, Dybala), les coachs sont parmi les meilleurs du monde (Ancelotti, Conte, Sarri...) et on a du suspense à tous les étages. Mais les clubs italiens ne brillent pas encore pleinement sur la scène européenne et cela fait donc une décennie maintenant que l'on n'a pas assisté à un sacre d'une équipe de Serie A en Ligue des Champions ou en Europa League. Pourtant, à y regarder de plus près, la nouvelle concurrence qui fait rage pour le titre pourrait être finalement salvatrice pour la meilleure équipe italienne : la Juventus.

Une chance pour la Juve

23 ans. 23 ans d'attente pour les tifosi bianconeri. 1996, date de la dernière victoire en Ligue des Champions pour la Juventus. L'équipe emmenée par Marcelo Lippi avait alors joué 3 finales de suite (1996-1997-1998) et était considérée comme la meilleure d'Europe. En Italie, Juventini et Interistes luttaient jusqu'à la dernière journée pour le scudetto. Comme cela s'annonce cette année. Et si ce mano à mano était finalement une chance pour les hommes de Sarri ?

Pendant huit ans, l'adversité n'a pas toujours permis à la Juve d'hausser son niveau de jeu en Europe. Tout comme le PSG en France ou le Bayern Munich en Allemagne, le fait de gagner le titre avec une avance trop importante est parfois néfaste quand arrive le printemps et qu'il faut se confronter aux cadors du football de club. Ni la Juve, ni le PSG, ni le Bayern n'ont remporté la C1 ces dernières années. A l'inverse, Liverpool a réussi une saison exceptionnelle en Ligue des Champions en luttant et échouant avec Manchester City pour le titre. Le Real a remporté trois Ligues des Champions consécutives en luttant avec le FC Barcelone mais sans gagner la Liga. C'est ainsi que le Milan AC remportait la Ligue des Champions en 2003 en luttant avec la Juve mais sans remporter la Serie A. C'est ainsi que la Vieille Dame a remporté sa dernière Ligue des Champions en 1996 en perdant le scudetto au profit du Milan. De là à dire qu'il faut échouer en championnat pour remporter la plus prestigieuse des compétitions ? Non. Mais un championnat compétitif est une condition sine qua non aux bons résultats dans les coupes d'Europe. C'est en continuant de grandir au sein de leur compétition nationale que les clubs italiens retrouveront le bonheur de soulever une coupe européenne. La Juventus a donc de quoi se réjouir aujourd'hui. Si le niveau général est en hausse, le niveau de la meilleure équipe le sera aussi.

Dimanche matin, les tifosi bianconeri se sont levés avec un mal de tête, après la cuisante défaite de leurs protégés, sur la pelouse de la Lazio. Pourtant, ils auraient de quoi être heureux : en ayant des difficultés en championnat, c'est peut-être comme ça que leur équipe soulèvera de nouveau la coupe aux grandes oreilles...







Copyright © 2018 - 2021 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR