Résumé des faits dont la Juventus est accusée





Vous l'avez certainement lu récemment, depuis une semaine, la Juventus et plusieurs autres clubs sont dans le viseur des autorités italiennes. Pour quels motifs ? Qui est concernés ? Qui réalisent l'enquête ? Quelles peuvent être les sanctions possibles ? Retrouvez les réponses dans cet article.

 

Les accusations en question : 

La Juventus fait l'objet d'une enquête du parquet de Turin (qui est sur le point de transmettre les documents à la FIGC) pour fausses communications et facturation. Les plus-values réalisées lors d'échanges entre la Juventus et d'autres clubs sont surtout visées. Par exemple l'échange entre Miralem Pjanic et Arthur Melo avec le FC Barcelona ou encore entre Joao Cancelo et Danilo Luiz avec Manchester City. Ces échanges sont visés car les prix de la valeur  des joueurs peuvent être amplifiés pour améliorer le budget du club. Les enquêteurs recherchent un écrit privé, le fameux "papier qui théoriquement ne doit pas exister" (entendu lors d'une écoute téléphonique) qui masquerait les effets économiques de la vente de Cristiano Ronaldo à Manchester United non officiellement déclarés.

Qui enquêtent sur cette affaire ? 

Ce sont les procureurs adjoints Ciro Santoriello et Mario Bendoni, ainsi que le procureur adjoint Marco Gianoglio, ancien membre du pool de Calciopoli qui enquêtent. Pour l'anecdote, le comptable Enrico Stasi, qui a déjà analysé les états financiers du club de la Juventus en 2006, sera bientôt impliqué en tant que consultant.

Les personnes visées et interrogées, ainsi que les avocats : 

Il y a 7 noms sur le registre : Andrea Agnelli, Pavel Nedved, Stefano Cerrato, Cesare Gabasio et l'ancien Fabio Paratici (désormais dirceteur sportif de Tottenham), Marco Re et Stefano Bertola. Les avocats de la Juventus sont Maurizio Bellacosa et Davide Sangiorgio.

Federico Cherubini, Maurizio Arrivabene et Giovanni Manna ont eux été interrogés. Re et Bertola auraient également été entendus, mais ils ont profité du droit de ne pas répondre.

Perquisitions et suite de l'affaire :

La Guarda di Finanza était à la Continassa vendredi dernier et de nouvelles perquisitions ont eu lieu lors de ces derniers jours. D'autres interrogatoires vont arriver dont ceux du procureur de Turin et de Jorge Mendes, l'agent de Cristiano Ronaldo.

Les sanctions possibles : 

Si les accusations qui visent la Juventus sont vraies, certaines sanctions peuvent être appliquées. L'article 31 du Code de justice du sport est remis en cause. En fonction de l'incidence et de la gravité, le club risque des amendes ou des points de pénalité au classement.

 







Copyright © 2018 - 2022 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR