Du calme, cette Juventus n’est pas morte !





Le peuple bianconero se réveille quelque peu dépité après le (demi) faux pas d'hier après-midi face à Sassuolo.

Outre le nul concédé face aux émiliens et les deux points perdus, l'Inter est venue en rajouter une couche en début de soirée. Grâce à leur succès 2-1 face à la SPAL, les interistes ont en effet repris la première place du classement. Aujourd'hui, nous ressentons comme un drôle de sentiment de défaite, ce que nous ne ressentions plus depuis longtemps à vrai dire.

Inutile de le cacher, la Juventus a été extrêmement décevante hier. Après les légers progrès affichés face à l'Atletico Madrid, l'équipe semblait à nouveau sans jeu, sans âme, sans motivation, incapable de concrétiser ses nombreuses occasions dans le final. Les erreurs n'inattention se sont multipliées et les deux buts encaissés étaient somme toute plutôt évitables ! Soulignons cependant le mérite de cette belle et séduisante équipe de Sassuolo qui est venue chercher un point mérité à l'Allianz.

La rencontre d'hier semblait pourtant abordable sur papier, d'autant plus nous le jouions à domicile. Mais nos joueurs ont fait le reste, en répétant les erreurs du passé, en manquant totalement d'envie, de rage de vaincre. Comme en début de saison, il aura fallu attendre d'être menés au score pour voir une réaction d'orgueil et une Juve nettement plus convaincante et hargneuse, prête à tout écraser sur son passage.

Un mental défaillant

Si tout n'est certainement pas encore parfait au niveau tactique ou au niveau des individualités, Sarri a raison lorsqu'il dit que le problème majeur de son équipe est la tête. Un mental défaillant qui empêche à la Juve de faire la différence - sauf lorsqu'elle l'a décidé -, de marquer, de tuer les matchs. Une mentalité qui fait partie de l'Adn de la Juve depuis des décennies et que tente de changer Sarri, mais en vain jusqu'à présent.

Hormis quelques exceptions - comme ce match fantastique à San Siro contre l'Inter en octobre dernier -, la Juve donne le sentiment d'être lassée de jouer en championnat. Elle domine en Serie A depuis plus de huit ans et elle donne aujourd'hui l'impression d'avoir perdu toute motivation. Comme si, inconsciemment, elle préférait tout donner en Europe plutôt qu'en Italie. Il est vrai que la Juve semble nettement plus volontariste et concentrée lorsqu'elle joue ses matches de Ligue des Champions. Et notre phase de groupes le démontre, avec un bilan de quatre victoires et un nul, une qualification obtenue avec deux matches d'avance. Nous avions rarement vu une Juve aussi convaincante et efficace en Europe, la Vieille Dame étant généralement plus habituée à se qualifier sur le fil.

Notre nonchalance en championnat, une partie du groupe en a certainement encore plus pris conscience hier. Espérons maintenant que ce nul serve de leçon pour la suite, pour enfin secouer et réveiller une équipe qui se contente trop souvent du strict minimum et qui attend d'être mise sous pression et d'être menée pour commencer à jouer au football, à se montrer entreprenante et déterminée. Car à force de jouer avec le feu comme nous l'avons fait hier, on finit par perdre des plumes et à redonner espoir à ses adversaires dans la course au titre.

Des critiques constructives

Est-il justifié de critiquer une équipe qui nous fait vibrer et qui gagne tout depuis huit ans ? Oui car, en tant que tifosi bianconeri, nous prétendons logiquement plus que ce que nous avons vu hier. Mais plutôt que de s'attaquer à certains joueurs, aux erreurs individuelles commises hier, c'est toute l'équipe qu'il faut pointer du doigt.

C'est tout un groupe qui doit réagir et prendre conscience qu'un Scudetto ne se gagne pas en jouant de la sorte, avec un jeu aussi monotone et avec un mental aussi faible. Les joueurs sont les premiers à devoir en prendre conscience, à devoir avoir ce déclic car le mental fait souvent la différence, encore plus dans le sport de haut niveau, n'est-pas Cristiano ?!

De son côté, Maurizio Sarri doit accélérer le processus de métamorphose qu'il a entrepris. Il doit plus imposer son empreinte et apprendre de ses erreurs pour rendre sa Juve plus forte, séduisante et imprévisible. On attend de lui qu'il prenne aussi ses responsabilités. Ronaldo est un champion, il sera certainement plus efficace et déterminant durant la seconde partie de la saison, mais Sarri se doit d'aligner la meilleure formation sur le terrain, sans regarder les noms des joueurs. Si Cristiano n'est pas en forme, il n'y aucune raison qu'il ne puisse pas prendre place sur le banc comme le font à tour de rôle Dybala et Higuain. A la Juve, le groupe passe et passera toujours avant les individus et les susceptibilités de chacun. Avec un Dybala aussi étincelant et au top de forme en ce moment, le laisser sur le banc comme Sarri l'a fait hier était sans doute une erreur. La Joya a d'ailleurs fait la différence dès sa montée au jeu et il mérite actuellement de jouer avec plus de continuité, avant tout pour le bien de l'équipe.

Restons unis et positifs

En somme, les responsabilités sont partagées et c'est ensemble que le groupe doit redresser la barre. Tifosi et équipe doivent rester unis car l'objectif cette saison est de tout gagner. Et nous n'y arriverons qu'en étant tous soudés.

La bonne nouvelle est que la Juve n'est qu'à un petit point de l'Inter, qu'elle est toujours la seule équipe encore invaincue avec 19 matchs sans défaite depuis le début de la saison. L'Inter se voit déjà championne, elle a au moins le mérite de rendre ce championnat plus palpitant car il est vrai que nous nous ennuyions depuis quelques saisons. C'est tant mieux pour la Serie A. La Juve doit seulement se réveiller et se rendre compte qu'elle a enfin un adversaire plus sérieux dans la course au titre. Lorsque ce sera le cas, peut-être qu'elle aura ce déclic psychologique tant attendu.

Continuons donc à voir le verre à moitié plein car le bilan est finalement plus que positif jusqu'à présent. L'équipe a joué avec le feu hier, et elle l'a payé cash. Elle aura une déjà une belle occasion de se racheter et de se ressaisir le week-end prochain, avec un important et difficile match sur le terrain de la Lazio samedi à 20h45. Les bianconeri sont déjà focalisés sur ce match, ils auront à cœur de mieux jouer et de le faire avec plus d'attention, de détermination et de rage de vaincre !







Copyright © 2018 - 2021 - JUVENTUS-FR.COM - Tous droits réservés.

Juventus-fr.com est le site de la première communauté francophone de la Juventus de Turin. Il vous permet de suivre toute l'actualité de la Juventus, en français. Actualité générale, Interviews, Calendrier, Classement, Mercato, Juventus Women, Primanvera, Jeunes,...

Ce site n’est pas le site officiel de la Juventus Football Club S.p.A. – Les marques, signes, et écusson sont la propriété exclusive de la Juventus – Le site officiel de la Juventus est www.juventus.com

Juventus-FR

GRATUIT
VOIR