Une victoire dédiée à Conte !

Afin de célébrer comme il se doit le retour d’Antonio Conte sur le banc de touche, la Juventus est allée chercher une précieuse mais difficile victoire 0-1 cet après-midi sur le terrain de Palerme. L’unique but de la rencontre a été réalisé à la 50ème minute de jeu par Stephan Lichtsteiner. Une rencontre qui aura été conditionnée par de très mauvaises conditions météorologiques et par un terrain à la limite du praticable à cause de la grande quantité d’eau qui tombe sur la Sicile depuis plusieurs jours et qui n’a pas épargné les 22 acteurs aujourd’hui. Mais au final c’est avec trois points amplement mérités que les bianconeri rentrent à Turin.

Seul aspect négatif de la journée, la sortie sur blessure de Vidal, touché au genou droit et remplacé par Pogba. Le chilien se soumettra à des examens médicaux dans les prochaines heures, mais le premier diagnostic laisse présager une entorse.

Au classement, la Vieille Dame compte désormais cinq points d’avance sur Naples et sept sur l’Inter avant la confrontation directe de ce soir entre les deux équipes.

COMPTE-RENDU DU MATCH

La Juve ne va pas monter sur le terrain du Stadio Renzo Barbera avec la rage de vaincre qu’on lui connaît. Face à elle, une équipe de Palerme parfaitement préparée, très agressive et pressante sur le porteur de balle, qui ne laissera que très peu jouer les bianconeri. Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour voir la Vieille Dame sortir la tête de l’eau et commencer à prendre le match à son compte. Les hommes d’Antonio Conte monteront en puissance au fil de minutes et ils occuperont avec insistance la moitié de terrain sicilienne durant le dernier quart d’heure. Elle manquera d’un brin de chance à la 36ème minute de jeu lorsqu’une frappe de Marchisio, déviée par Vucinic, terminera sa course sur le poteau gauche de Ujkani. Le gardien de but albanais qui se mettra en évidence quelques minutes plus tard en remportant son duel face à Alessandro Matri, qui n’est pas parvenu à concrétiser une magnifique action personnelle de Vidal. C’est donc dos à dos que les deux équipes sont rentrées dans les vestiaires, au terme d’une première période assez équilibrée dans son ensemble.

Effet Conte oblige, le match va reprendre sur les chapeaux de roue, malgré un terrain de jeu médiocre et à la limite du praticable. Après à peine quelques secondes de jeu, une frappe de Mirko Vucinic terminera sa course sur le poteau gauche de Ujkani. Incroyablement déterminée, la Juve parviendra à ouvrir le score avec mérite à la 50ème minute: profitant d’un excellent travail de Vucinic, Lichtsteiner se retrouvera seul face à Ujkani et le suisse ne se fera pas prier (0-1). Ensuite, plutôt que de chercher à tuer le match, les bianconeri commettront la grossière erreur de se contenter de gérer leur avance. Fort-heureusement, Palerme se retrouvera en infériorité numérique à un quart d’heure du terme suite à l’expulsion de Morganella pour double carton jaune. Mais même avec un homme en plus, la Juve se compliquera beaucoup trop la vie et on pourra clairement lui reprocher de ne pas être parvenue à concrétiser les quelques occasions en or qu’elle s’est procurée durant les dernière minutes, notamment avec Bonucci et Vucinic.

FICHE DU MATCH

PALERME 0 – 1 JUVENTUS

BUTS : Lichtsteiner 50′

PALERME US (3-4-2-1) : Ujkani; Munoz, Donati (Dybala 70′), Von Bergen; Pisano (Brienza 46′), Morganella, Barreto, Kurtic (Viola 74′), Garcia; Ilicic; Miccoli (Benussi, Cetto, Viola, Bertolo, Milanovic, Zahavi, Giorgi, Labrin, Budan, Arevalo Rios).

JUVENTUS (3-5-2) : Buffon; Barzagli, Bonucci, Chiellini; Lichtsteiner (Padoin 65′), Vidal (Pogba 54′), Pirlo, Marchisio, Asamoah; Vucinic, Matri (Bendtner 73′) (Storari, Rubinho, De Ceglie, Giaccherini, Quagliarella).

ARBITRE : Andrea De Marco

Vous souhaitez commenter cette actualité? Rendez-vous sur notre forum