Un grand Naples stoppe la Juventus

Naples-Juventus-30-03-2014Ce soir, au San Paolo, Naples a mis fin à une série de 22 matchs sans défaite de la Juventus en championnat. La Vieille Dame s’est en effet inclinée 2-0 sur le terrain d’une très belle équipe napolitaine qui a sans doute joué le meilleur match de sa saison, à l’inverse d’une formation bianconera apparue en difficulté et fatiguée, chose compréhensible étant donné les matchs rapprochés et les nombreux blessés qui empêchent à Conte de faire tourner le noyau. Les buts azzurri ont été réalisés par Callejon (37e) et Mertens (81e).

A sept journées de la fin, la Juve compte toujours onze points d’avance sur la Roma, mais avec un match de plus par rapport aux giallorossi.

COMPTE-RENDU DU MATCH

Ce sont les napolitains qui prendront le contrôle du match dès le coup d’envoi. Portés par tout un stade, les azzurri imposeront un rythme très intense qui mettra la Juventus en grande difficulté. Incroyablement déterminés, les hommes de Benitez se procureront une première grosse occasion de but après à peine six minutes et il faudra une énorme intervention de Buffon pour empêcher à Callejon, à seulement deux mètres du but, d’ouvrir le score. Une minute plus tard, l’arbitre Orsato refusera un but de Hamsik pour une position de hors-jeu confirmée par le ralenti. A la 10ème minute de jeu, un grand arrêt de Buffon sera nécessaire sur une frappe de Hamsik. Plus les minutes passeront et plus Naples se montrera pressante dans la moitié de terrain de la Juve. Les bianconeri seront littéralement cloués dans leur moitié de terrain. Il faudra attendre la moitié de cette première période pour voir nos joueurs sortir la tête de l’eau et tenter de réagir. Le match sera alors plus équilibré et la Juve se montrera enfin plus présente dans la moitié de terrain napolitaine. Mais malgré cette bonne réaction de la Juve, ce sont les locaux qui continueront à se montrer les plus dangereux. Peu avant la demi-heure de jeu, Buffon repoussera en corner une puissante frappe croisée de Callejon. L’espagnol parviendra cependant à ouvrir le score à la 37ème minute de jeu, avec une position de hors-jeu non signalée par le juge de ligne mais qui sera confirmée par le ralenti (1-0). Sur cette occasion, la Juve a malheureusement payé cher l’absence de Chiellini: le défenseur se trouvait au bord du terrain pour changer son maillot; en couverture, Asamoah s’est malheureusement fait anticiper par Callejon. Une ouverture du score que la Juve aura beaucoup de mal à digérer. Ce sont d’ailleurs les napolitains qui continueront à attaquer et à faire le match en cette fin de première mi-temps en grande partie dominée par une très belle équipe de Naples.

Les bianconeri remonteront ensuite sur le terrain de jeu avec de bonnes intentions. Pour la première fois depuis le début de la rencontre, la Juve se décidera enfin à jouer au football et à tenter de mettre à son tour Naples sous pression. A l’heure de jeu, il aura cependant fallu une super parade de Buffon pour empêcher à Ghoulam de doubler la mise sur coup-franc. Bien que plus entreprenants et pressants dans la moitié de terrain adverse, nos joueurs éprouveront de grands difficultés à se créer de vraies occasions de but. Ils montreront objectivement beaucoup de bonne volonté mais ils seront incapables de mettre Reina en difficulté. Nos espoirs de voir la Vieille Dame recoller au score s’écrouleront à neuf minutes du terme avec un but de Mertens qui tuera définitivement la rencontre. Même menés de deux buts, nos joueurs continueront à y croire et à attaquer, mais leurs efforts ne seront jamais récompensés dans ce match.

FICHE DU MATCH

NAPLES 2 – 0 JUVENTUS

BUTS: Callejon 37’, Mertens 81’

NAPLES (4-2-3-1): Reina; Henrique, Fernandez, Albiol, Ghoulam; Inler, Jorginho; Callejon (Dzemaili 89’), Hamsik (Mertens 79’), Insigne; Higuain (Pandev 73’) (Doblas, Colombo, Britos, Mesto, Reveillere, Behrami, Bariti, Radosevic, Duvan).

JUVENTUS (3-5-2): Buffon; Caceres, Bonucci, Chiellini; Lichtsteiner, Vidal, Pirlo, Pogba (Marchisio 61’), Asamoah (Isla 53’); Osvaldo, Llorente (Storari, Rubinho, Padoin, Vucinic, Giovinco, Mattiello, Penna).

ARBITRE: Orsato

Vous souhaitez commenter cette actualité? Rendez-vous sur notre forum