Aujourd’hui est un grand jour. Bentornato Mister !

C’est aujourd’hui que prend fin la suspension d’Antonio Conte, qui avait été interdit de banc de touche durant quatre mois à cause de sa soi-disant non-dénonciation de délit (jamais prouvée),  à propos de deux matchs arrangés de Serie B durant la saison 2010-2011, alors qu’il entraînait Sienne.  Le moins que l’on puisse dire est que même dans l’ombre , Conte aura su gérer cette situation de main de maître. Une situation que tous les observateurs annonçaient pourtant difficilement gérable et difficilement supportable pour les joueurs.

Sa suspension n’a en réalité que très peu altéré le rendement de l’équipe et c’est une Juventus leader en Serie A et qualifiée pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions qu’il retrouvera demain à Palerme. Certes il y aura eu des ratés, comme les défaites subies contre l’Inter et le Milan, mais dans l’ensemble le bilan reste extrêmement positif. Le mérite revient d’abord à Conte, qui a su adapter ses techniques de coaching et ses entraînements durant la semaine. Réputé pour être extrêmement minutieux dans la préparation des match, il a appris a travaillé encore plus soigneusement, parvenant également à rendre ses joueurs encore plus disponibles et responsables. Le mérite revient également au club, qui n’a jamais cessé de soutenir son coach durant cette période noire, et surtout à ses collaborateurs, Massimo Carrera et Angelo Alessio, qui ont su appliquer à la lettre les consignes que leur donnait Conte. Un véritable travail d’équipe qui a porté ses fruits !

N’en déplaise à nos adversaires et à la « justice », plutôt que de faire sombrer la Vieille Dame, cette période difficile n’aura fait que renforcer la Juventus et son entraîneur. Conte revient encore plus déterminé, motivé et encore plus désireux de tout gagner, de tout rafler sur son passage !

Oublions le passé, les injustices subies et regardons de l’avant. Conte a injustement payé pour des faits qu’il n’a jamais commis, mais savourons son retour et réjouissons-nous du futur qui attend l’équipe et tout le peuple bianconero. Bentornato Mister !